Liberté by Guillemette Laurens

LIBERTÉ 

Si être libre signifie:« Toi, tu te tais, car j’ai quelque chose à dire…

Si être libre, c’est te mettre derrière des barreaux, pour ne plus avoir à craindre tout ce que tu es, ni tout ce que tu fais de différent…

Si être libre veut dire imposer sévèrement le lendemain au détriment d’aujourd’hui…

Si être libre, c’est fermer les portes, et regarder sans contraintes à l’écran ce qui aurait du être soigneusement tenu à l’écart …

Si être libre, c ’est dormir sereinement alors que l’on a délibérément coupé la parole à D’autres…

Si être libre, c’est se nourrir à volonté alors que l’on jette les épluchures dans les journaux qui passent la faim sous silence…

Si être libre me fait oublier ce qui me donne la liberté, ce qui la préserve, ce qui m’en rend prisonnier chaque jour…

Si être libre, c’est attendre que l’autre me libère de mes sacro-saintes angoisses, Si la liberté emplâtre mes pensées, Si la liberté souffle partout autour de moi et à l’intérieur de moi, Mais que tu ne puisses même pas l’atteindre…

Si la liberté me protège de tes idées trop étrangères aux miennes…

Si la liberté semble aujourd’hui pour moi une évidence, et que toi, tu ne saches pas ce Que cela veut dire …

Alors la liberté tombe pile pour moi, face pour toi… La liberté n’est que vapeur, elle devient arbitraire.

Mais peut-être cela me permet- il (d’un commun accord bien sûr) de te céder une part de mon abondante liberté, temporairement ou pour une plus longue durée, Afin de te libérer de cette suffocante liberté.

Poème de Marion Bloem. (Traduction Guillemette Laurens)